Bienvenue sur le forum "Les lames" du serveur Battle Meditation ^^

Toutes les guildes qui souhaite utiliser ce forum seront les bienvenues ^^


Bienvenue dans le réseau du SSRI (Swtor) qui accueil les joueurs et les guildes (empire et république) du serveur Battle Meditation
 
...............................Le Réseau du SSRI vous souhaites bienvenue ....................Résolution du forum 1366x768 .................... Nous vous souhaitons de passer une très bonne visite et n'hésitez pas a postuler pour rejoindre l'une des guildes inscrite sur le forum. ( serveur : Battle Meditation ) .................... Dernière mise à jour du forum le 08/04/2016... Découvrez l'actu-réseau en cliquant sur le bouton situé sous le logo du forum.......................

Partagez | 
 

 Interpréter un jedi vert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Helliora
Admin
avatar

Date d'inscription : 21/01/2014
Féminin

MessageSujet: Interpréter un jedi vert   Jeu 3 Nov - 8:06

Interpréter un jedi vert


(Fiche en cour de création)

Ceux d’entre vous qui ont déjà atteint Corellia auront remarqué la présence de certains manieurs de sabre lasers baptisés Jedi vert. Certaines quêtes apprennent même que ce groupe dispose d’une certaine indépendance par rapport au Conseil Jedi de Coruscant. Leur entrée codex se trouve dans le jardin de leur enclave, à l’est de la zone commerciale (sud de la dernière zone de la planète, la moitié consacrée aux quêtes de l’Empire).





Les Jedi verts sont intéressants car ils sont une des rares références de TOR qui ne soit ni les films, ni quelque chose qui s’est passé avant la période. La première pierre de cette organisation a été posée par Michael Stackpole dans la série de romans X-Wing (1996-1997), en créant un personnage dernier survivant d’une dynastie Jedi. Jusque là rien d’extraordinaire, Luke cherchait des descendants de Jedi pour reconstruire l’Ordre. Mais deux ans plus tard, George Lucas sortait La Menace Fantôme et instaurait de nouvelles règles. Parmi elles, pas de dynasties Jedi. L’Univers Etendu s’en sort en disant que ces règles étaient plus ou moins suivies selon les époques. Mais Michael Stackpole insiste. Corran Horn est corellien, les corelliens ont l’habitude de ne pas faire comme tout le monde alors les Jedi corelliens ne font pas comme les autres Jedi. Ainsi est née cette organisation. Mais depuis que Michael Stackpole a quitté l’univers Star Wars, cette création est en déclin. Elle est reconnue mais ne se développe pas à la suite des films. Et pour l’époque de la guerre des clones, elle est rentrée dans le rang au point que les Jedi corelliens cachent leurs différences. En les rebaptisant quelque peu, TOR nous permet de les rencontrer pour la première fois alors qu’ils étaient puissants et nombreux.


Pourquoi ce nom de Jedi verts ? A cause de la couleur de leurs vêtements qui sont vert et noir. Ce sont les mêmes couleurs que la CorSec (mais les uniformes de la CorSec sont orange et gris, et l’étaient déjà sous Michael Stackpole).


Les Jedi verts sont des Jedi gris. Beaucoup croient que cette appellation a à voir avec l’alignement, mais non. Les Jedi gris ont juste pour particularité de ne pas reconnaître le Conseil Jedi comme la sagesse absolue et l’incarnation du Côté Lumineux. Ils sont plus ou moins indépendants selon les individus. Les deux plus grands exemples de Jedi gris sont Jolee Bindo (KOTOR) qui considère avoir quitté l’Ordre et Qui-Gon Jinn. La prélogie n’annonce reconnaître que vingt Jedi qui auraient quitté l’Ordre, sans prendre en compte les exilés et les Sith. Jolee Bindo ne fait pas partie du nombre. Les Jedi gris sont donc considéré par la majorité de l’Ordre comme de simples déviants ayant des difficultés avec l’autorité.




Les Jedi verts sont donc une organisation de Jedi, faisant partie de l’Ordre mais mettant en cause leur autorité et refusant d’obéir à certains ordres. Et assez puissants et nombreux pour obliger le Conseil à négocier avec eux plutôt que d’essayer de les forcer.

Les corelliens sont réputés indépendantistes. Que ce soient les instances dirigeantes qui aiment prendre une certaine distance avec leurs supérieurs politiques de la République. Ou les plus basses castes qui ont des problèmes avec l’autorité et la loi, fournissant un grand nombre de contrebandiers. La raison numéro un de l’existence des Jedi verts se retrouve dans leur nom originel : ce sont les Jedi de Corellia. Puis après du secteur corellien (Drall, Selonia, Talus et Tralus). Et enfin, éventuellement, si la situation est assez grave pour l’exiger, ils se mêleront peut-être des affaires de la République.


Beaucoup considéraient l’enclave Jedi de Coruscant comme une tour d’ivoire, dont ses occupants ne sortent qu’occasionnellement et avec parcimonie. Le nouveau temple de Tython suit les mêmes principes, vivant de manière très autarcique. Les Jedi verts se veulent beaucoup plus proches du peuple. Il n’est pas rare d’en voir se promener en compagnie de membres de la CorSec (d’où les couleurs) pour de vulgaires opérations de police. Ils ont le droit de se marier, et les parents peuvent former eux-mêmes leurs enfants. Lorsque l’un d’entre eux voit son statut changer dans la hiérarchie, il est courant de frapper plusieurs médailles commémoratives (baptisée jedcred en argot) offertes à la famille et aux amis. Bref, les Jedi verts s’illustrent en cultivant les liens désapprouvés et même réprouvés par le Conseil Jedi.


Il n’est pas nécessaire d’être né sur Corellia, voire le secteur corellien, pour faire partie des Jedi verts. N’importe quel étranger, même non-humain, peut les rejoindre s’il accepte de se conformer aux règles plus libérales en vigueur. Cela ne veut pas dire qu’il est obligé de fonder une famille s’il ne le souhaite pas, mais il doit tolérer les divergences de ses nouveaux compagnons. Sa seule grande obligation est de privilégier sa nouvelle patrie par rapport au reste de la République.



Au moment de la guerre entre la République Galactique et le Second Empire Sith, les Jedi verts restent neutres. Corellia n’est absolument pas menacée, ils n’ont aucune raison d’écouter les appels du Conseil Jedi de Tython.


Les choses changent évidemment lorsque l’Empire lance un raid sur Corellia. Menés par leur chef Arfan Ramos, les Jedi verts se retrouvent en première ligne du conflit. En l’attente de renforts de la République, ils deviennent même la principale force de résistance. Leur enclave est la seule base officielle non capturée quand arrivent les troupes de la contre-attaque. Mais ici encore, des tensions apparaissent avec les forces de Coruscant et Tython. L’objectif est le même, certes. Mais les moyens d’y arriver restent des éléments de tension. Il faut avancer prudemment afin que les Jedi verts ne deviennent pas une victime collatérale de la guerre…

Forum des loups a écrit:
Les Chevaliers Jedi du Système Corellien se distinguaient des autres Jedi par une certaine indépendance vis-à-vis du Temple Jedi tout comme le Système Corellien était un cas particulier dans la galaxie. La tradition Jedi corellienne était très forte, et sous l’Ancienne République, de nombreux Jedi Corelliens se distinguèrent par leur sens du devoir. Leur sagesse et leur courage avaient également un grand impact sur la population. Une autre de leur particularité était qu’ils quittaient rarement leur système stellaire : en effet, il y avait suffisamment de quoi les occuper. Une légende voulait d’ailleurs que les Jedi Corelliens qui se risquaient à quitter leur système étaient destinés à trouver la mort à l’autre bout de la galaxie.

Quand un Jedi Corellien atteignait le statut de Maître, la tradition voulait que l’on fasse frapper une douzaine de médailles commémoratives à son effigie. Le Jedi distribuait ensuite ces Crédits Jedi à son entourage : son Maître, ses amis et à ses étudiants favoris. Lorsque le Conseil Jedi déclara à une époque indéterminée que le mariage était interdit, ou du moins fortement déconseillé au sein des Jedi, les Jedi Corelliens marquèrent leur indépendance et leur particularisme en refusant de se soumettre à cette règle. En effet, il existait sur Corellia de véritables clans Jedi s’étendant sur plusieurs générations, et les Jedi Corelliens étaient très attachés à leurs lignées.

"Jedi Vert" n'est pas le fruit du hasard. Les Jedi Verts portent la couleur éponyme parce qu'elle était celle de l'ancien drapeau Corellien. Elle sert à symboliser leur fidélité à Corellia, le lien particulier qu'ils cultivent avec la planète et ses peuples et leur engagement auprès d'eux.

Je vais essayé de répondre à ça déjà. Wink

Arsa'lec a écrit:
Moi perso j'ai un soucis avec les Jedi vert, ou Jedi Corelliens. Je voulais justement ouvrir un débat la dessus, si ça te gène pas j'en profite ici.


Je rebondis sur le nom pour préciser que le terme de "Jedi Vert" n'est pas le fruit du hasard. Les Jedi Verts portent la couleur éponyme parce qu'elle était celle de l'ancien drapeau Corellien. Elle sert à symboliser leur fidélité à Corellia, le lien particulier qu'ils cultivent avec la planète et ses peuples et leur engagement auprès d'eux.

Citation:
Officiellement vers - 3996 (peu après la mort physique d'Exar Kun), l'Ordre Jedi s'est coupé des Jedi Corelliens les accusant de corruption et de trahison. La raison de ces accusation est simple, d'abord le refus des Corelliens de prendre part à la guerre, ensuite leur fonctionnement, en effet ils refusent de former les jeunes Corelliens sur Coruscant ou une des académies secondaires, seules les Humains natifs de Corellia sont autorisés à entrer dans l'ordre et les femmes sont rarement acceptés (selon le guide universel Star Wars, elles sont censés avoir été a peine une dizaine) et pour finir ils ont le droit de se marier.

Hors dans SWTOR, on constate qu'il y a des Aliens dans les rangs des Jedi vert et énormément de femmes... selon vous erreur ou retcon de la part de Bioware?


A l'époque de la Guerre Froide - qui fait suite au Traité de Coruscant - l'ordre des Jedi Verts est considéré au mieux comme une dissidence "tolérable" qui reste donc néanmoins affiliée à l'Ordre Jedi. Au pire comme une secte au limbe de l'Ordre Jedi. La situation est ambiguë car certaines sources appuient le fait que les Jedi Verts s'octroient une grande indépendance vis à vis de l'Ordre Jedi, s'opposant régulièrement à son autorité et n'en faisant quasiment qu'à sa tête. Et d'autres sources, quant à elles, définissent les Jedi Verts comme une secte tolérée par l'Ordre Jedi. Dire qu'il y a un flou artistique sur la question, tend à l'euphémisme.

Ceci étant dit, il est certain que la question n'est donc pas tranchée. Et comme tu le soulignes au travers les informations que tu remontes, il y a même un conflit évident entre celles du guide universel de Star Wars par exemple et celles de Star Wars ; The Old Republic.

La réalité se trouve certainement et comme souvent à mi-chemin, dans une zone grise ; les Jedi Verts sont un peu comme certains schismes mineurs qu'on peut trouver dans toute religion ; un courant en marge de l'orthodoxie ; Ils sont très clairement affiliés à la tradition antique des Je'daii et dans le giron "galactique" de l'Ordre Jedi. La chose n'est pas si exceptionnelle que ça en soi, d'ailleurs, car l'Ordre Jedi contrairement a une idée trop répandue, n'est pas monolithique. Il est traversé par des courants différents et de tout temps, plusieurs philosophies ou interprétations nuancées d'une même philosophies se sont trouvées à l'oeuvre. D'ailleurs en parlant de schismes on a coutume de parler de "3 grands schismes" de l'Ordre Jedi car ceux là on produit des événements et des décisions irrémédiables. S'il y en a eu trois "grands" ça sous-entends qu'il y en a probablement eux des petits et beaucoup plus nombreux. Pour autant ils n'auront pas aboutis à des séparations claires et ont pu se muer en courants mineurs mais acceptés.

La meilleure preuve de cette réalité c'est la cohabitation de la philosophie majoritaire de l'Ordre "La Force Unifiée" et "la Force Vivante". Et tardivement on peut aussi nommer le Potentium, parmi les plus connues. Cela permet de penser, sans trop s'aventurer, que d'autres courants ont émergés et été exploités et sont tombés dans l'oublis ou se sont ralliés aux plus connus. 25 000 d'histoire donnent peu de crédibilité à un ordre figé et une philosophie imperméable au temps, aux ères et aux influences qui les ont mis à l'épreuve.


Pour en revenir à tes questions plus précisément ; il est difficile de trancher pour une source plutôt qu'une autre.

Ensuite il y a la question des femmes, mais dans la majorité des sources qui traitent du peuple Corellien il n'est spécifié nulle part que ce peuple est misogyne - du moins plus qu'un autre au sein de la République -. Ca n'est pas un trait culturelle ou sociétal marquant car sinon ce serait précisé dans les sources de références. Or, si les Corelliens ne le sont pas et que les Jedi Verts sont très proches du peuple, qu'eux-mêmes partagent cette "fidélité familiale" très prégnante dans leur société, et qu'ils s'autorisent même le mariage ; il y a tout lieu de penser, qu'au contraire, la place de la femme est perçue comme un élément central de la société. Dès lors, je ne vois pas bien ce qui pourrait justifier une quelconque réserve de la part des Jedi Corelliens à l'égard des femmes.

Quant à la question des non-humains, elle parait plus pertinente dans la mesure où le peuple Corellien se définit originellement par son histoire coloniale. Pour autant, on n'évoque pas davantage une xenophobie de la part des corelliens humains ; elle existe certainement comme dans tout peuple mais en l'occurrence rien ne dit qu'elle soit un élément significatif de la définition des humains corelliens.

D'autant que les Jedi Corelliens, tout verts qu'ils sont, n'en suivent pas moins un enseignement Jedi ouvert sur la compassion, l'ouverture, le dialogue, la paix, etc... Ce serait quelque peu en contradiction avec un quelconque racisme. Qu'il y ait ensuite de leur part une sorte de "préférence identitaire" (et non pas raciale) qui fait qu'ils privilégient l'enseignement aux races du système Corellien, pourquoi pas...

Car à contrario de ta source, le texte initial de ce sujet, précise que n'importe quel Jedi peut devenir un Jedi Vert et rejoindre donc cet Ordre, pourvu qu'il épouse leur philosophie et place Corellia en haut de ses priorités. Ca paraîtrait donc quelque peu étrange.

De tout cela on ne peut pas donner raison à tout l'un ou tout l'autre. La vérité se trouve certainement dans un mélange de ces influences et il est probable que l'Ordre des Jedi Verts aient lui-même évolué au fil du temps, subissant les influences de la géo-politique de Corellia.

De fait, si dans SWTOR on voit des Jedi non humains et des femmes/femelles parmi eux, il faut considérer que c'est une réalité. On ne peut pas totalement occulté le background définit par BioWare. Fut-il en contradiction avec certains éléments du lore officiel et orthodoxe. Wink

Soit à considérer que SWTOR est une sorte d'uchronie auquel cas on doit jouer à celle-ci. Soit à considérer que ce qu'on raconte 3 500 ans après environ, contient sa part d'erreurs et d'approximations imposé par le temps et la déformation que celui-ci a produit sur l'histoire et le regarde que les historiens lui portent.

Je pense pour ma part que les Jedi Verts sont d'authentiques suivants de la philosophie de la Force Vivante ; poussée au bout de sa réflexion avec sa lecture propre du Code Jedi. Ce qui en fait un Ordre dans l'Ordre ; un courant déviant de l'orthodoxie de l'Ordre mais qui n'est pas non plus en totale opposition ni contradiction. Et j'en veux pour preuve que les Jedi Verts et les disciples de la Force Vivante étaient de tous les plus conscients des dangers du côté obscur et, dit-on dans plusieurs sources, les plus à même de s'en défendre. Et qu'à ce sujet il n'y a aucune ambiguïté. Mais contrairement aux disciples de la Force Unifiée et même aux Sith, ils ont remis - à raison ou pas - les sentiments dans la vie d'un Jedi, pour ce qu'ils sont ; une composante de son être qui l'influencent mais ne le définit pas ni de le vouent à une quelconque fatalité.

Ils ne sont pas opposés à l'Ordre Jedi, ils savent en faire parti mais ils cultivent leur différence et ont la responsabilité d'entretenir une philosophie et une histoire à léguer aux générations Jedi futures de Corellia. Ce qui créer fatalement des frictions et des oppositions ponctuelles avec l'Ordre. Du reste, à part sur quelques principes ils ne sont pas si éloignés que ça d'un autre Jedi et notamment d'un Jedi disciple de la Force Vivante au sein de l'Ordre Jedi de Tython/Coruscant.

Quant au mariage c'est un faux débat en soi, car on sait que lors des guerres mandaloriennes il existait déjà des dynasties/lignées de Jedi même au sein de l'Ordre. Certes ses derniers représentants n'ont pas brillé pour défendre cette cause, mais au regard de son histoire la dynastie Draay fait force d'exemple malgré tout. Aussi, je doute que ce soit un motif suffisant de schisme entre l'Ordre Jedi et les Jedi Verts. Quant à l'accusation de corruption et de trahison de l'Ordre Jedi contre les Jedi au motif que ces derniers ont refusés d'entrer en guerre, parait plus politique qu'autre chose. Car l'histoire de l'Ordre Jedi, regorge de nombreux exemples de Jedi qui ont refusés d'obéir et qui n'en ont fait qu'à leur tête sans que cela ne leur ait valu d'être banni de l'Ordre. Je resterai donc assez prudent sur ce point. Cependant que l'Ordre Jedi se soit trouvé en froid avec eux, c'est possible.

Enfin, les Jedi Verts sont intimement attachés à la cause Corellienne et s'en font les premiers défenseurs contre tout agresseur et ennemi, même intérieur. Pour autant, il faut rappeler aussi que Corellia fait parti des planètes fondatrices de la République et que les Corelliens quoi qu'indépendant ont toujours été en parallèle parmi les plus grands partisans de cette même République. Je pourrai développer mais ce n'est pas le sujet. Et les Jedi Verts - à l'instar du peuple Corellien- ont aussi conscience que Corellia a pu se développer aussi paisiblement du fait de la République Galactique et que sans elle, les choses auraient probablement été différentes.

Et de fait, en défendant Corellia dans SWTOR - se plaçant de facto comme les premiers et décisifs résistants de la planète - ils ont sauvé la République d'un immense désastre si l'Empire avait réussi son invasion. Politiquement, économique et moralement la République entière en aurait subi les conséquences et vécu la secousse. Sur ce point, l'Ordre Jedi sauf à être aveugle leur saura gré de cela je pense et leur reconnaîtra l'intelligence de leurs préparations sur la planète en tirant des leçons du sac de Coruscant.

Petit caillou à l'édifice, de la part de nadalène - padawan verte :


Pourc e qui de l'assouplissement des regles corélliennes avant un éventuel reduircissement, si c'es plausible si on tient compte de l'époque et du contexte !

De même que l'ordre jedi classique autorise dans cette période de reconstruction certaines unions jedi pour repeupler la communauté des forceux, les jedi verts ayant quasiment été massacrés lors de l'invasion impériale de Coréllia, acculés dans leur enclave, faire les difficiles, combien même ils auraient réellement été misogynes et racistes, aurait signé leur extinction totale...

De fait, la guilde Corellisi Doaba http://corellisidoabarp.forumactif.org/forum, partenaire du L.O.U.P.S, jouent justement cet effort de recosntruction et de rapprochement avec la République et l'ordre classique afin de favoriser le redressement de Coréllia.

Nous nous basons grandement sur l'article de swtor game guide qui a été cité et proposé en lien plus haut.

Pour moi, je les vois comme non pas racistes, mais ethnocentristes (ou comme l'a dit Kreev, attachés à une identité), pas misogyne,s mais traditionnels des valeurs familliales (on peut ensuite se la jouer soit pétiniste / napoléonien avec la tradition conservatrice et la place du patriarche comme prédominante, ou plus ouvert avec une famille forte par tous ses membres dont les femmes).


Pour finir, oui, le jeu est quelque peu uchroniques sur les bords, rien qu'à regarder les mirialans qui ne se couvrent pas les cheveux et dont les padawans sont souvent associés à des maîtres non mirialans... (Bon, Nadalène en fait partie, mais elle a une excuse rp Very Happy), ça reste moins si pire que Disney qui crache sur l'UE, et puis, encore une fois, on peut considérer cette époque comme relativement exceptionnelle de par le contexte de grande guerre qui a chamboulé toutes les bases le temps que tout le monde s'en remette. Ca a le grand avantage à mon sens, n'en déplaise aux nazis du lore, de laisser plus de liberté de jeu pour tout le monde, notamment aux néophytes qui ne connaissent pas par coeur l'intégralité des ouvrages sur la saga, mais qui ont bien le droit de jouer avec nous quand même, ne soyons pas fermés comme des corélliens !

Les Jedi Verts sont aussi intransigeant avec le côté obscur que l'Ordre Jedi, sinon plus. Du fait de leurs préceptes ils sont d'autant plus conscients de la perversité du côté obscur et des embûches qu'il place sur la route d'un Jedi. Et se confrontant davantage à eux-mêmes et à leur nature humaine, ils sont réputés plus à même de lui résister.

Avec plaisir, Seytia, deux ambassadrices de l'enclave verte viennent régulièrement sur Tython pour faire du prosélytisme et faire la promo de Coréllia établir un vrai dialogue et une connaissance mutuelle des uns avec les autres, une rencontre IRP de cette manière est possible, dans un premier temps.

Pour ce qui est des 75% des jedis de Tython... je n'arrive pas à croire que je vais dire ça, mais je suis (*s'écorche la mouille*) d'accord avec Gun' (*songe au suicide*) C'est clair que dès que tu mets un pied sur le parvis, t'as plus l'impression d'être à l'académie des jedis gris/noirs/contrebandiers/clowns/et autres enfants de 14 ans qui trouve trop badass d'etre un forceux.

Quand je parle de plus d'ouverture de rp pour les néophytes, j'entends quand même de garder un minimum de cohérence, et un "élémentaire de la Force" un peu trop "les règles de tython je m'assois dessus et je te met mon poing dans la figure si t'appelle les gardes du temple pour me faire retirer mon masque alors que personne me connait ici", clairement, j'ignore son rp...

Mais pour autant, l'enclave coréllienne, c'est par pour les jedi indiciplinés qui peuvent pas piffrer de pas avoir le droit de courir les jupons, hein... ! C'est avant tout pour défendre la cause Coréllienne... Coréllia prévaut, elle a toujours prévalu, et elle prévaudra toujours. D'ailleurs...

Ils ont vraiment refusé d'aider la République ?

A ce moment là, une montée de la dissension Ordre/Vert est compréhensible. Ses derniers sont des enflures... Et des idiots, parce que les Corellis auraient moins fait les marioles sans la Répu' à côté d'eux ! République dont ils sont l'un des symboles.

D'un point de vue purement logique, ça m'étonnerait qu'ils refusent les non-humains. Il y a des fortes communautés Aliens enracinées dans le système, et qu'aucun fait de problèmes d'adaptations ou d'échanges est rapporté...

Edit : Quant aux chiffres relatés sur les jedi, c'est pas non plus illogique. Je ne pourrais dire si c'est faux ou vrai, n'ayant pas touché à Tython ou des jedi depuis longtemps avec mon Zabrakounet. Néanmoins, je me rappel de nombreux forceux qui faisaient les guignols aux cantinas fut une époque. Et un peu partout en fait. Une fois, j'ai même du en arrêter un car il volait des bouteilles d'alcool sur la flotte  Mr. Green
Ca ne représentait pas une majorité, j'en suis convaincu. Mais ça fait très tâche, et pouvait éclipser d'autres rôlistes plus investis à côté.

Corellia est ultra raciste, c'est une des planètes qui a les lois les plus en marge de la République. Par exemple Dralls et Seloniens n'ont aucun droit démocratique sur Corellia mais en parallèle un humain n'a aucun droit démocratique sur Selonia ou Drall.
La "Ligue Anti-Alien" est certes créé sur Taris mais elle s'exporte très vite sur Corellia où elle restera active jusqu’à l'invasion des Vongs, elle changera régulièrement de nom: "Gloire Corellienne", "Ligue Humaine", "Grandeur Corellienne"... et même la "mouvance Sith" (nom d'un ancien parti politique interdit au sein de la République mais ils vont réutiliser le nom).
Le systéme Corellien, c'est une bulle raciste, et c'est d'ailleurs pour ça que le futur Empire de Palpatine recrutera presque tout ses officiers supérieurs sur Corellia.

Ce qui me parait dingue, incroyable c'est l'acharnement contre les jedis verts qui pourtant font partie du LORE. On crie qu'ils sont protectionnistes en RP en même temps, pourtant, les critiques sur les joueurs ne valent pas mieux leur soit disant racisme ... à méditer....

ils ont pris leur distance avec le conseil, mais ils font toujours parti de l'ordre.
Aucun jedi vert ne vit en permanence à Tython, mais des allers retours, en quoi cela leur serait interdit?

Partie de l'Ordre, partie de l'Ordre ... Quand une branche de ton Ordre (qui a un nom pour le désigner, genre "Jedi Vert") se permet de ne pas obéir aux ordres du Conseil, de suivre des règles qui leur sont propres en ne passant pas par les organes de l'Ordre Jedi... Je pense qu'on peut remettre en question son statut de partie de l'Ordre Jedi.

Et ça peut se rapprocher de pasteur vs catholique.

Et enfin, je crois que les Jedi Verts considèrent que tous Jedi quittant le système Corellien (et Tython ne fait pas parti du système Corellien) le fait à ses risques et périls. Et les cas sont très rares.

Du coup, on affirme pas que ça leur est interdit. Juste que ça ne se verrait pas en principe. C'too. Après tu peux avoir des raisons RP justifiant éventuellement de ta présence (je sais que la seule Jedi Vert que j'ai vu sur Tython en avait une qui m'a convenu), mais quand ils arrivent en groupe bah... ça marque les esprits . Cela dit ça fait du RP, c'est marrant !

on te parle d'un Ordre qui doit obéir au Conseil et appliquer les règles imposées par le Conseil Very Happy. Sans quoi il n'est plus Jedi mais Jedi Gris.
On ne prétend pas que c'est strictement pareil, on compare les deux parce qu'il y a des similarités : deux philosophies différentes peuvent vivre côte à côte, mais généralement tu apprécies moyennement que quelqu'un s'amène dans ton église prêcher une philosophie différente de celle que tu défends

je ne pense pas qu'ils soient aussi racistes et isolationnistes que cela. Ils font quand même partie des premières planètes du noyau à s'être lancées dans la conquête de l'espace et ont fait partie des premiers partisans de ce qui deviendra la République...
En plus les Corelliens comptent bon nombre de pirates et de contrebandiers qui parcourent la galaxie donc s'ils étaient autant isolationnistes ça se saurait. Et un Han Solo raciste, ça l'aurait pas fait :p

Ce sont surtout les Jedi Verts qui restent sur Corellia, mais en même temps c'est normal, c'est leur planète et en représentent une des forces de sécurité...

Ensuite ils ont une culture qui font que leur planète passe avant la République... (j'aime bien dire que Corellia est assez proche de la Terre IRL, que ce soit par la diversité des paysages, et aussi par l'ethnocentrisme des peuples qui la composent).

Mais il ne me semble pas que dans le Manuel du Jedi ils soient décrits comme des ennemis, ils sont juste différents à l'image des Moines Aing-Tii ou les Gardiens du Souffle... Enfin c'est ce qu'il me semble. L'Ordre Jedi n'a pas le monopole de la Force... Après faut des justifications RP pour expliquer leur présence sur Tython, et ça c'est au cas par cas.

Donc voilà me semble pas que faire des généralités soit une bonne chose pour l'ambiance dans la communauté. Quelqu'un comme moi qui débarque sur ce forum et se retrouve au milieu de tout ça... ça donne pas forcément envie quoi.

Cracher sur les gens qui viennent faire du RP sur Tython... Bah y a des gens bizarres partout hein :/. Ca peut donner lieu à des trucs intéressants quelques Jedi Vert sur Tython. Et plutôt marrant à voir !

Je n'ai pas souvenir d'avoir vu une référence aux Jedi Verts dans le Manuel du Jedi. Après, c'est sûr que les Jedi ne voient pas les Jedi Verts comme une sorte de secte de Force, A mon sens ils ont un statut batard (à prendre au sens premier du terme) entre les Jedi standarts et les Sectes. Ni totalement l'un, ni totalement l'autre.

Après concernant le fait de faire des généralités... Le Lore nous donne des pratiques forcément générales. Seul truc, c'est qu'une partie des gens de cette communauté ont du mal avec le fait que InRP, on voit des "cas particuliers" et pas vraiment de cas généraux. Donc forcément...

Les jedis verts font partie de l'ordre.

Les Chevaliers Jedi du Système Corellien se distinguaient des autres Jedi par une certaine indépendance vis-à-vis du Temple Jedi tout comme le Système Corellien était un cas particulier dans la galaxie. La tradition Jedi corellienne était très forte, et sous l'Ancienne République, de nombreux Jedi Corelliens se distinguèrent par leur sens du devoir. Leur sagesse et leur courage avaient également un grand impact sur la population. Une autre de leur particularité était qu'ils quittaient rarement leur système stellaire : en effet, il y avait suffisamment de quoi les occuper. Une légende voulait d'ailleurs que les Jedi Corelliens qui se risquaient à quitter leur système étaient destinés à trouver la mort à l'autre bout de la galaxie.

 Quand un Jedi Corellien atteignait le statut de Maître, la tradition voulait que l'on fasse frapper une douzaine de médailles commémoratives à son effigie. Le Jedi distribuait ensuite ces Crédits Jedi à son entourage : son Maître, ses amis et à ses étudiants favoris. Lorsque le Conseil Jedi déclara à une époque indéterminée que le mariage était interdit, ou du moins fortement déconseillé au sein des Jedi, les Jedi Corelliens marquèrent leur indépendance et leur particularisme en refusant de se soumettre à cette règle. En effet, il existait sur Corellia de véritables clans Jedi s'étendant sur plusieurs générations, et les Jedi Corelliens étaient très attachés à leurs lignées. Parmi ces familles, on trouvait alors celle des Halcyon. Cette famille était très connue et respectée parmi les Chevaliers Jedi Corelliens de l'Ancienne République et c'est la seule dont le nom a traversé les exactions de l'Empire Galactique.

 Peu avant le début de la Grande Purge Jedi, un proche du Maître Jedi Nejaa Halcyon, Rostek Horn, utilisa sa position élevée à la CorSec pour modifier les archives concernant le fils de Nejaa, Valin Halcyon, et l'adopta sous le nom de Hal Horn. Il aida également d'autres familles de Jedi Corelliens à échapper aux Inquisiteurs de l'Empire et créa un code astucieux pour dissimuler toutes les véritables archives sur ces Jedi. En effet, il les inséra dans le code génétique de fleurs de sa création. Après la fondation de l'Académie Jedi de Yavin IV et la création du Nouvel Ordre Jedi, un des héritiers d'une de ces lignées de Jedi Corelliens sortit de l'ombre et suivit les enseignements de Maître Skywalker pour devenir Chevalier Jedi. Cet homme, Corran Horn, qui s'est rendu célèbre par ses exploits au sein de l'Escadron Rogue, n'était autre que le fils de Hal Horn, et donc le petit-fils de Nejaa Halcyon. Il est à noter que le groupe Halcyon n'est pas le seul clan de Jedi Corelliens à s'être éteint en apparence, et il est possible qu'il existe encore bien d'autres Jedi potentiels parmi les descendants de ces familles. Des descendants qui renoueront sans doute un jour avec une tradition familiale qu'ils ignorent peut-être encore pour ramener l'ordre et la paix dans le Système Corellien.


Helliora, Administrateur du forum


.


Dernière édition par Helliora le Lun 14 Nov - 9:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://leslames.forum-officiel.fr
Helliora
Admin
avatar

Date d'inscription : 21/01/2014
Féminin

MessageSujet: Re: Interpréter un jedi vert   Jeu 3 Nov - 8:51

" Vous savez nous corellienne Jedi notoirement contraire et plié à aller notre propre chemin. "
- Corran Corne [src]
Corellienne Jedi ou vert Jedi comme ils ont été connus pendant la guerre froide , étaient une secte reclus de l' Ordre Jedi au service du secteur de Corellia . Connu pour leurs coutumes et pratiques distinctives, le corellienne Jedi étaient très indépendants de l' organe de direction central de l'Ordre, le Haut Conseil Jedi . Tenir le bien-être de Corellia sur celui de la République Galactique , le corellienne Jedi têtes souvent abouté avec leurs supérieurs au sein de l'Ordre sur la façon dont certaines situations doivent être manipulés et où leur devoir était.

Contenu[ Show ]
Histoire Modifier
Ancien Ordre Jedi Modifier
Alcyon
Keiran Halcyon , un corellienne Jedi de la République Galactique .
" Un Jedi Corellien qui quitte le système le fait à ses propres risques et périls. "
Dit -Corellian [src]
Pendant le temps de la République Galactique , l' Ordre Jedi recrutés dans les mondes du secteur Corellia , principalement humains de Corellia lui - même. Bien que ces sensibles à la Force ont eu lieu à la même norme que tout autre Jedi, un temps a surgi où un schisme mineur causé un grand groupe de Corellia-né Jedi pour revenir à leur planète d'établir une enclave hautement fortifiée au sein de Coronet Ville pour servir une base pour leurs opérations. Prendre des missions que dans leur secteur de la maison, le corellienne Jedi ont été notés pour leur patriotisme et portant des robes vertes en l' honneur de l'ancien drapeau de Corellia. [1] Le développement de leurs propres coutumes telles que la transmission de Crédits Jedi de maître à l' apprenti et à des amis quand un Jedi a été élevé en grade [3] , le haut Conseil Jedi était très suspecte des activités du groupe et vit comme même bordant hérétique. [1]

Permettre mariages dans leurs rangs, de longues legs et lignées formées comme la famille Halcyon qui a été noté pour la production de nombreux puissants Maîtres Jedi . Comme leurs familles ne sont pas strictement Forceful, le corellienne Jedi a tissé des liens solides avec la Force de sécurité Corellia et aidé à la capture de criminels et locaux passeurs . Parmi la pègre, le corellienne Jedi étaient connus pour la réputation d'un rhume, sens infaillible du devoir qui ne font pas souvent leur amicale ou agréable. [3]
Lorsque la guerre froide a pris la main sur la galaxie à la suite de la Grande Guerre Galactique entre la République et l' Empire Sith , l'corellienne Jedi se retira à Corellia et se fortifier au sein de l'académie alors que le reste de l'Ordre ont fui vers Tython de se regrouper. Quand l'Empire a tenté d' envahir la planète au début de la guerre galactique , le Conseil de l' Académie a renforcé les défenses du système et ont pu repousser l'assaut. Décomptées à la tenue de l'assaut initial, l'enclave a finalement été limogé et le Conseil et son chef, Maître Arfan Ramos ont été tués et la menace de l'corellienne Jedi éliminé. [1]
Au moment où des nouvelles guerres Sith , le corellienne Jedi avait eux-mêmes rétabli sous la direction d'un Seigneur Jedi et étaient plus indépendant que jamais. Comme le Haut Conseil a continué de saboter ses efforts pour arrêter l'expansion du New Empire Sith et la destruction de la République, le corellienne Jedi ont tenu leur secteur et a repoussé toute l' empiètement Sith. En dépit de leurs politiques insulaires, lorsque le Grand Conseil Jedi a appelé à l' aide les corelliens Jedi Lords rallièrent leurs bannières, jurant leur fidélité au Seigneur Hoth et l' Armée de la Lumière . Dans une immense campagne sur Ruusan , Lord Berethon de Corellia a conduit ses vassaux et le Corellien Jedi contre les Frères des Ténèbres et a émergé comme le seul Seigneur de survivre en dehors de Seigneur Valenthyne Farfalla . En dépit de leurs exploits au cours de la bataille, le corellienne Jedi n'a pas été annoncée comme des héros par le Haut Conseil , mais se détourna comme des dissidents et des hérétiques. Dégoûté de la politique Coruscant, Berethon et ses disciples retournèrent à Corellia où ils resteraient dans l' isolement quasi total pour les générations. [2]
Au cours des dernières décennies de la République certains Jedi Corellien étaient plus aimable à travailler avec le Haut Conseil. En effet Maître Thame Cerulian , membre du corellienne Jedi, continuerait à siéger au Conseil supérieur et a été considéré comme très sage au sein de l'Ordre principal. [4] Lorsque la crise Séparatiste menacé de déchirer la République en deux, l'corellienne Jedi promulguée Contemplanys Hermi de déclarer leur croyance qu'ils devaient Corellia leur fidélité au cours de la République. Malgré cela deux douzaines Jedi, y compris Nejaa Halcyon , a examiné la situation et a décidé de revenir à Coruscant et placer leurs loyautés au Conseil supérieur de leur dévotion à Corellia. [6] À la fin, la République et l'Ordre ont été dissous et le Galactic Empire est arrivé au pouvoir avec la promulgation d'une Grande purge Jedi pour annoncer son règne. La chasse aux Jedi, Corellia Jedi étaient pas à l' abri de la portée de l'Empire et ont été largement décimée. [3]
Réforme Modifier
CorranHorn-NEGTC2
L'uniforme vert de la Corellian Jedi, comme enfilé par Corran Corne .
Malgré les tentatives de l'Empire à anéantir tous les vestiges de l'Ordre, certains corellienne Jedi échappé à la purge initiale assez longtemps pour transmettre leurs traditions à leurs enfants ou apprentis. Malgré la mort de Nejaa Halcyon dans la Guerre des Clones son fils, Valin Halcyon , a survécu à transmettre un crédit Jedi à son fils Corran Corne . Lorsque l' ordre a été rétabli par le Maître Luke Skywalker , Corne a trouvé son chemin vers le Jedi Praxeum sur Yavin 4 où un holocron avait été préservé et occupé de nombreux secrets beaucoup avaient cru oubliées. [3] Alors que la guerre Vong Yuuzhan a ralenti la croissance de la Ordre, Corne a été en mesure d'établir une nouvelle enclave sur Corellia par 40 ABY et la formation des corellienne Jedi repris pleinement en vigueur. [5]

Bien que le Premier corellienne Insurrection dans 18 ABY causé aucun schisme dans l'Ordre Jedi, les effets de la Seconde Guerre Galactique civile sur le Jedi étaient moins claires. Plusieurs membres du gouvernement de Corellia se méfiaient du Jedi, mais le sentiment était pas universel, malgré le fait que Grand Maître Luke Skywalker et Maître Corne ont tous deux déclaré que le Jedi devait suivre l' Alliance Galactique sur Corellia. Le corellienne Jedi ont été transférés dans une maison sûre à Coronet City, la capitale de Corellia, bien qu'il n'y ait aucune preuve qu'ils auraient été arrêtés s'ils étaient restés public. [5]
Corne était responsable d'au moins cinq jeunes Corelliens comme Jedi dans Coronet, ainsi qu'un certain nombre de non-corellienne Jedi et plus Jedi Corellien native. En dépit de son soutien de l'Alliance, Skywalker ne comportait pas de Jedi Corellien dans les missions contre Corellia, ne voulant pas les faire criminels contre leur homeworld. Bien que le corellienne Jedi non-native sentait aucun scrupule contre servir l'Alliance sur Corellia, le natif de Corellia Jedi étaient en détresse. Skywalker et la Corne ont décidé de les déplacer offworld afin qu'ils puissent être dans un environnement plus neutre, même si ils ont réalisé que la séparation des Initiés de leur famille sans consultation pourrait avoir des effets néfastes sur les deux. [5]


Helliora, Administrateur du forum


.


Dernière édition par Helliora le Dim 15 Jan - 15:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://leslames.forum-officiel.fr
Helliora
Admin
avatar

Date d'inscription : 21/01/2014
Féminin

MessageSujet: Re: Interpréter un jedi vert   Jeu 3 Nov - 9:03

Bon... des raisons RP pour venir ok.

Mais depuis Corrélia.

L'Empire n'est plus dans les mondes du noyau depuis un très long moment. (A part peut être des escouades de chocs ou des troupes qui ont évacués petits à petits en tenant le plus longtemps possible sur une longue période, et pour Corrélia ... Bah après l'Trou Noir on sait bien qu'ils dégagent.)

Reconstruction.
Coruscant c'est reconstruis en moins de 10 ans approximativement (Ouais ouais encore des trucs à finir mais en gros c'est fais)
Corrélia avec toutes ses industries... Ce sont retapés depuis le temps. (Ou au moins en grande partie)

Les Jedis Verts se sont fais massacrés. Ok. Faut aussi s'dire un truc. Les Jedis verts sont en général que sur Corrélia et son secteur et un ti peu autour. C'est pas comme si ils recrutaient partout dans la galaxie comme l'Ordre. Ils sont beaucoup moins nombreux.
Mais là les Jedis se sont fais aussi démonter l'cul sur Tython... et ça c'est produit y'as quoi 1 mois ou 2 ? Le temple a été pas mal détruit.

Et c'est là que sa me tique... les "demandes d'aide", et l'ambassade... À part pour tenter une nette coopération entre les Jedis Verts et l'Ordre Jedi à l'avenir...

Car... Excusez moi mais... la République et l'Ordre ont pas déjà donner du soutien pour reconquérir la planète et aider à sa reconstruction ? Come on... c'est la République et Corrélia est un point stratégique... faites moi pas croire que y'as jamais eu de soutien d'la part de la République et de l'Ordre envers Corrélia et les Jedis Vert entre temps pour la reconstruction.

(Sa me rappel la discussion que j'avais eu avec un des Jedis vert... et quand j'y repense... j'avais même pas repenser à la chronologie lors de not' débat)

Et maintenant... depuis quelques temps t'as un pack de Jedi Vert qui viennent sur Tython demander de l'aide... J'veux pas être casse couille mais en lisant tout le sujet sa m'est comme revenu tout ses genres de détail là.

J'suis pas retourner sur Tython y'as un moment, a ce que j'en sais c'est de la coop entre l'Ordre et les Verts, mais à l'époque sa shwouinais que la République les avaient pas aider ni l'Ordre Jedi... (Et perso j'trouve sa foutrement con que sa dis que la République et l'Ordre n'aide pas Corrélia ni les Jedis Vert. Même si dans le deuxième c'est comme des cousins qui s'entendent pas, MAIS sa reste que c,est des Jedis.)

Mais en gros... sa concerne en général le RP.


Mais pour parler globalement des Jedis Vert sur Tython actuellement.

1) Doivent surement être là pour s'entraider entre Jedi. Suite au gros bordel des attaques.
2) Garde ainsi un lien pour se prévenir mutuellement et plus rapidement entre les Verts et l'Ordre. (Car en même temps l'vrai ennemis c'est les Sith)
3) Ils sont pas là pour faire chier et comme n'importe quel visiteur sur Tython, tu respecte les règles du coin ou tu t'casse.

Mais... c'qui faut pas voir.

1) Un Jedi Vert qui fait un cours sur Tython...
2) De se mêler de toutes les affaires de l'Ordre Jedi.
3) De se taper sa copine sur la planète. (Bah ouais... les familles... *Tousse*... prenez pas ce point trop au sérieux, c'est plus une petite blague. Mais... quand même faire les galipettes sur Tython... NON !!!!)

Et inversement...

Si un Jedi se rendrait sur Corrélia... il ferait pas chier avec ses préceptes non plus, et resterait diplomate, autant que le Jedi Vert le serait sur Tython et vice versa et blablabla...


Bref en gros... Faut pas RP n'importe comment. C'est ça l'truc.


Helliora, Administrateur du forum


.
Revenir en haut Aller en bas
http://leslames.forum-officiel.fr
Helliora
Admin
avatar

Date d'inscription : 21/01/2014
Féminin

MessageSujet: Re: Interpréter un jedi vert   Jeu 3 Nov - 9:05

J'aime bien généraliser... mais en gros le vrai prob RP. Jedi Vert, gris, Noir ou normal.


C'est les gens qui refusent d'entrer dans le cadre.

(Exemple qui s'appliquerait à d'autres dans d'autres exemples)
Je suis un Jedi, j'ai mon sabre laser et j'ai la Force. Sa fini là pour beaucoup.

Mais C'est ce qui suis que je trouve ça chiant.
- La tenue règlementaire (La bure en général) est genre jamais mis... Bon même si c'est surement pas le pire point. (Mais quand j'vois un Jedi en Sith... *Facepalm*)
- Le Code. Je me l'enfonce dans le cul et je dis qu'il a tord.... *Soupire* Si tu rejoins les Jedis pourquoi tu veux pas suivre le putain d'Code ou l'appliquer ?
- J'veux baiser avec tout c'qui bouge ! (Cas extrême)
- Le Conseil me laisse faire ce que je veux. (*Are you fukkin kiddin me*)
- Je dis ouvertement que je suis contre le Conseil, contre le Code, contre la paix et qui faut tuer tout les Sith. (*Mod Inquisiteur Activé*)

Mais aussi y'as ceux qui sont trop zélés.

- L'épisode de couper quelqu'un de la Force. Au lieu de l'abattre ou enfermer. (Déjà... sa aurais pas du en arriver là... ce que j'en pense en HRP)
- Être un espèce d'autorité permanente alors que c'est le Conseil qui décide. (Je parle pour répondre à la place du Conseil... un Maitre Jedi qui reprend un Padawan indiscipliner c'est normal.)
- Le "J'suis qu'un Apprenti qui peut battre tout le monde" ou "J'viens juste de devenir Padawan et j'peux battre n'importe qui!" (Disont que c'est des cas de... bah en faites c'est plus rare mais voulais le souligné)


Et attention... Je dis ça comme ça.

Mais sa vaut aussi pour :

Soldats, Mercenaire, Contrebandier, Mandalorien, Sith, Jedi, Jedi Vert, Traitre, et tout les RP qui suivent.


On appelle ça des kikoo XD


Helliora, Administrateur du forum


.
Revenir en haut Aller en bas
http://leslames.forum-officiel.fr
Helliora
Admin
avatar

Date d'inscription : 21/01/2014
Féminin

MessageSujet: Re: Interpréter un jedi vert   Jeu 3 Nov - 9:11

Un truc que certaines personnes oublie: Seul un Corellien peu intégrer l'Ordre Corellien. Corellia ne naturalise pas (contrairement à Coruscant ou Chandrila par exemple où tu peu te faire naturaliser quelque soit ta race en justifiant d'une résidence sur la planète), pour être Corellien faut être né sur Corellia de parents Corelliens (attention je parle de la planète pas du système).
Les demi-Corellien (un seul parent Corellien) sont appelé "petchuk" et n'ont aucun droit démocratique... donc ils ne sont pas Corelliens et ne peuvent donc pas entrer dans l'Ordre (2° précepte de l'Ordre Corellien).
Tout ça pour dire qu'on ne peu pas recruter sur Tython (sauf un Corellien), je dis ça car il y a quelque temps j'ai vu une personne parler de ça.


Helliora, Administrateur du forum


.
Revenir en haut Aller en bas
http://leslames.forum-officiel.fr
Helliora
Admin
avatar

Date d'inscription : 21/01/2014
Féminin

MessageSujet: Re: Interpréter un jedi vert   Jeu 3 Nov - 9:14

Pourquoi le Conseil accepterait ou tolérait-il que des Jedi Vert séjournent sur Tython ?


Je propose de tourner cette question dans l'autre sens pour que cela soit plus aisé à comprendre. Pourquoi le conseil refuserait que des Jedis Verts séjournent sur Tython ? Séjourner étant par ailleurs un grand mot puisqu'il ne s'agit que d'un passage une fois de temps en temps, peut-être trois ou quatre fois par mois irl à tout casser.
Comme ce fut dit plus haut maintes et maintes fois, l'Ordre et l'enclave Corellienne ne sont pas en très bon terme, ce qui explique donc la méfiance logique de Prellam. Toutefois, si on prend en compte le fait que l'enclave a toujours très fortement tenu tête au Conseil, qu'elle eest extrêmement difficile à gérer....pensez-vous que le Conseil refuserait une initiative d'ouverture des Jedis Verts pour une fois ? Je pense plutôt que pour une fois qu'ils en ont l'occasion, ils saisiraient cette opportunité de ramener le dialogue entre eux. Ce qui amène deux questions, forcement. Une pour Tython, l'autre pour Corellia.


Premier point, le Conseil accepterait-il pour autant d'avoir des Jedis verts sur Tython ? De prime abord, je suis bien d'accord avec vous pour dire non. Ce me semble logique et évident, de ne pas vouloir d'un courant déviant. Toutefois, on peut considérer que le Conseil acceptera que de manière épisodique, lorsqu'ils sont de passages sur Tython, un ou deux Jedis Verts puissent se promener dans le Temple et ses alentours et discuter avec les gens qu'ils croisent. Ce ne me semble ni la mort, ni un risque exceptionnel de déviance ou de "corruption", surtout vu les Maitres qui veillent au grand, comme notre ami Prellam Orn justement. C'est d'ailleurs une preuve de confiance du conseil envers ses chevaliers et Maitres sur place, à mon humble avis.


Deuxième point. Les Corelliens feraient-ils vraiment un tel rapproché ? La question pourrait tout à fait être légitime. Et le non pourrait être valable. Toutefois, ma guilde et moi ne pouvons parler pour toute une planète, surtout une faction aussi grande du Lore. Encore moi pour une enclave réelle et existante. Comme l'est l'Enclave Verte. C'est pourquoi, j'ai toujours parlé d'une initiative d'un groupe de Jedis Verts, d'une antenne. Cela ne veut en aucun cas dire que tout les Jedis Verts sont d'accord avec cela, ou que tout le monde l'apprécie. Sur Corellia comme sur Tython, il existe des courants nombreux et différents, des tolérants comme des rigoureux.


Ensuite, Prellam fait donc allusion au recrutement d'un padawab...bon je ne vais pas m'attarder sur le sujet, tout a déjà été dit plus haut. Je n'ai jamais fait de pub gratuite pour nous sur Tython, je défie quiconque de dire m'avoir déjà vu crier à tout va "Les Jedis Verts recrutent" ou "Corellia c'est mieux que Tython"....lorsque mon perso parle de Corellia, c'est si, et seulement si, on lui pose la question. Sinon elle ne se met pas en avant, et ne se mêle pas de la politique du temple. Je prend pour exemple une fois où mon perso à laissé totalement Prellam, John Raling et Kyousuke diriger et mener une arrestation sans faire de remarque sur leur attitude, critiquer, ou quoi que ce soit.


Quelle est selon vous la vision du Conseil Jedi par rapport à cela ?


J'ai déjà répondu à la question en partie plus haut à vrai dire. J'estime que le conseil peut estimer pouvoir remettre, du moins en partie, la main sur l'enclave de Corellia, pouvoir rétablir des relations pacifiques et surtout de collaboration, et non de conflit. En ces temps sombres et difficiles pour l'enclave comme pour l'ordre, je pense que l'heure est bien plus à l'entente qu'aux vieilles querelles intestines. Je ne dis pas qu'elles n'existent plus ou ne reviendront pas plus tard. Juste que dans le contexte, il doit surement y avoir plus prioritaire.


Donc pour conclure sur le fait de bidouiller pour venir sur Tython....nous n'y venons somme toute que très occasionnellement. La quasi totalité de notre rp ne s'y passe pas à vrai dire. Donc je ne pense pas que ce soit un réel problème dérangeant. D'autres guildes sont consacrées à la défense d'une planète. Ce qui n'empêche pas un ou deux de leur membre de passer de temps à autre sur Tython.
Et pour me prémunir d'avance que Corellia a une plus forte identité culturelle et indépendantiste...C'est tout à fait vrai. Mais la plus grande priorité des Jedis Verts reste la protection et le bien être de Corellia. Et s'ils doivent choisir entre leur fierté ou trouver des solutions pour aider le peuple corellien, je pense que le choix sera vite fait. Tout du moins pour mon perso. Après cela n'est qu'un avis personnel.


Et pour apporter ma pierre au vrai débat du sujet sinon, je partage l'avis de Kreev au sujet des préceptes Corelliens. Nous savons peu de choses sur les Verts en fait, l'ouvrage le plus détaillé à leur sujet étant du temps d'Obi-Wan Kenobi. Et on ne peut pas nier qu'un ordre ou un règlement n'évolue pas en 3000 ans de temps. La République et l'Ordre Jedi ont toutes deux évoluées après tout. Donc il est plus que probable que les Jedis Verts puissent différer de l'aperçu qui se déroulera 3000 ans plus tard.


Helliora, Administrateur du forum


.
Revenir en haut Aller en bas
http://leslames.forum-officiel.fr
Helliora
Admin
avatar

Date d'inscription : 21/01/2014
Féminin

MessageSujet: Re: Interpréter un jedi vert   Jeu 3 Nov - 9:44



Helliora, Administrateur du forum


.
Revenir en haut Aller en bas
http://leslames.forum-officiel.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Interpréter un jedi vert   

Revenir en haut Aller en bas
 
Interpréter un jedi vert
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ~ Chapitre I : Interprétation des rêves ~
» Jak Kalou, Chevalier Jedi (Terminé)
» Une Gungan Jedi
» Si tu me tiens...[Libre avec un ou plusieurs Jedi]
» Les pouvoirs du Jedi Gris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Réseau RP :: S'informer sur le Lore SWTOR :: Centre d'Information Galactique :: Fiche RP de Spécialité-
Sauter vers:  

Panneau d'administration